Assurances - LIEGE

MOXHET & WITMEUR SRL

Quai Mativa, 25 - 4020 Liège
04 341 39 95
04 252 89 49
info@moxhet-witmeur.be
N° RPM 0736.941.959

Assurances - STAVELOT

MOXHET & WITMEUR SRL
Catherine MOXHET
Place Saint-Remacle, 23 4970 Stavelot
080 86 41 49
080 86 43 01
moxhet.catherine@skynet.be
N° RPM 0736.941.959

    La prime de l’assurance incendie augmente plus que celle de l’assurance auto. Pourquoi ?

    Cela s’explique par le fait que pratiquement toutes les compagnies d’assurances suivent l’indice ABEX. ABEX est l’abréviation d’Association Belge des Experts. Cette association suit l’évolution des prix des matériaux de construction et du coût de la main-d’œuvre. L’évolution moyenne des prix pour l’ensemble du pays est calculée deux fois par an sur cette base. Une fois en mai et une seconde fois en novembre.


    En raison de l’augmentation du coût des matériaux de construction et de la hausse du coût de la main-d’œuvre, l’indice ABEX se situe désormais à 1 004 points.  C’est 10,82 % de plus que les 906 points enregistrés en janvier 2022. En d’autres termes, vous devez également vous attendre à une augmentation de votre prime d’assurance de cet ordre de grandeur sans tenir compte avec des autres indexations.  En 2021, l’augmentation était de 5,6 %. L’application de l’indice ABEX permet également d’indemniser à la valeur à neuf les dommages au bâtiment (pour les propriétaires) et le contenu, pour autant bien entendu que le bien n’ait pas été sous-assuré.

    Un tel indice n’existe pas pour les assurances auto. Les primes sont déterminées par les statistiques de sinistralité, mais également par les coûts des pièces détachées et de la main-d’œuvre, qui peuvent déraper. Contrairement à l’assurance incendie, l’assureur auto en responsabilité civile (RC) indemnise à la valeur réelle. En omnium, le dommage est indemnisé sur la base de la valeur catalogue, qui fait l’objet d’un amortissement après une certaine période. Une compagnie peut proposer une indexation chaque année.

    La fréquence des sinistres diminue

    Depuis une décennie, le nombre d’accidents de la route suit une pente descendante.  En 2020 (derniers chiffres d’Assuralia), la fréquence des sinistres RC en tourisme et en affaires s’élevait à 4,21 %. Cela signifie qu’en 2020, il y a eu 42 sinistres par 1 000 assurés en moyenne. Ou pour l’exprimer encore d’une autre manière : en 2020, environ 1 assuré sur 24 a provoqué un sinistre. Une compagnie peut proposer une indexation chaque année.

    En 2019, la fréquence des sinistres était de 5,70 %, alors qu’elle était encore de 6,80 % en 2011. Les confinements et les déplacements limités en raison de la crise sanitaire due au COVID-19 ont certainement contribué à cette diminution en 2020.

    La fréquence des sinistres chez les jeunes hommes est 2 fois plus élevée que la moyenne

    La fréquence des sinistres est également très variable selon l’âge et le sexe. Alors que la fréquence globale était de 5,44 % pour la RC tourisme et affaires durant la période 2017-2020, elle était deux fois plus élevée pour les hommes de 18 à 21 ans. Chez les femmes dans cette même catégorie d’âge, la fréquence est d’environ 9 %.

    Pour les femmes de 41 à 50 ans, la fréquence des sinistres tourne autour de 5,4 %, et chez les hommes de cet âge elle est de 5,5 %. Chez les hommes et les femmes de 51 à 75 ans, la fréquence est inférieure à la moyenne. La fréquence la plus basse est observée, tant pour les femmes que pour les hommes, dans la catégorie d’âge allant de 61 à 70 ans. Chez les conducteurs de plus de 75 ans, l’on constate une tendance à une légère augmentation de la fréquence des sinistres.

    Si la fréquence de sinistralité chez les jeunes conducteurs masculins reste clairement plus élevée que la moyenne, elle connaît cependant une évolution favorable depuis plusieurs années. Ainsi, cette fréquence pour les hommes de 18 à 20 ans était de 12 à 13 % pour la période 2017-2020, alors qu’elle s’élevait encore à plus de 20 % dix ans auparavant.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur l’assurance auto et habitation, n’hésitez pas à contacter notre bureau.

    Source : Assuralia

    Actualités

    1 conducteur en état d’ébriété sur 2 fait appel à un BOB 17/01/2023 - Jusqu’à la fin du mois de janvier, les contrôles d’alcoolémie au volant seront renforcés. La sensibilisation et les contrôles d’alcool au volant sont toujours nécessaires. Si vous prenez un verre, il est préférable de faire appel à un BOB.  Lire la suite ...
    La prime de l’assurance incendie augmente plus que celle de l’assurance auto. Pourquoi ? 07/01/2023 - Cela s’explique par le fait que pratiquement toutes les compagnies d’assurances suivent l’indice ABEX. ABEX est l’abréviation d’Association Belge des Experts. Cette association suit l’évolution des prix des matériaux de construction et du coût de la main-d’œuvre. L’évolution moyenne des prix pour l’ensemble du pays est calculée deux fois par an sur cette base. Une fois en mai et une seconde fois en... Lire la suite ...
    Des feux d’artifice dangereux toujours sur le marché 18/12/2022 - 30 % des feux d’artifice contrôlés sur le marché belge ne répondent pas aux normes techniques de sécurité. C’est ce qu’il ressort d’une enquête ciblée (sur les produits pour lesquels il y avait un soupçon de non-conformité) menée par le SPF Économie. Dans 1 cas sur 4, une défaillance majeure ou critique a été identifiée. Une deuxième campagne d&rs... Lire la suite ...